La Médecine Nucléaire est la branche de la médecine qui utilise le traçage isotopique, le rayonnement nucléaire, les variations électro-magnétiques des composantes du noyau atomique et des techniques connexes en biophysique pour la prévention, le diagnostic, la thérapeutique et la recherche médical

Principales campos de acción

Ses principaux domaines d’action sont:

  • Le domaine diagnostic

Les techniques de diagnostic sont fondées sur les médicaments radiopharmaceutiques ou traceurs, qui sont des substances introduites dans l’organisme et qui permettent de faire un suivi depuis l’extérieur. Le traceur se fixe sur un tissu, un organe ou un système précis. Grâce à une gamma-caméra, on obtient des images non seulement morphologiques mais aussi fonctionnelles et morpho-fonctionnelles de l’organe exploré. Ces dernières années, grâce au développement de nouveaux traceurs moléculaires  et aux avancées techniques en tomodensitométrie par émission de positions (TEP), il existe quasiment 100 types d’explorations en médecine nucléaire permettant un diagnostic précoce en pathologie osseuse, en cardiologie, en oncologie, en endocrinologie ainsi qu’en neurologie, en néphrologie et urologie, en pneumologie, en hématologie, en gastro-entérologie, en pathologie infectieuse, en système vasculaire périphérique et en pédiatrie. 

  • Le domaine thérapeuthique

Le grand apport de la Médecine Nucléaire est le traitement sélectif et direct des tumeurs, grâce à des substances qui vont directement dans l’organe malade et qui détruisent les cellules cancéreuses sans produire d’effets secondaires significatifs sur les tissus sains. En raison de la grande variété de radiopharmaceutiques/radiotraceurs utilisés à l’heure actuelle et du développement croissant de nouvelles cibles moléculaires très spécifiques, nous pouvons dire que la Médecine Nucléaire va jouer un rôle prépondérant dans le développement de la “médecine personnalisée” ou “médecine à la carte”.

  • PET-scan

Cet équipement est à la fois un PET et un Scanner. Grâce à l’exploration Par Émission de Positions (Scintigraphie modifiée), on peut observer les changements fonctionnels, biochimiques ou moléculaires tandis que l’exploration par scanner permet d’obtenir simultanément une image de l’anatomie interne  qui nous montre la localisation, la forme et la dimension de ces changements. Comme cela a été prouvé dans de multiples situations cliniques, l’information obtenue dans les études PET-scan est d’une plus grande exactitude que les images PET ou Scan séparées, même quand elles sont interprétées conjointement, dans l’évaluation de l’état des patients souffrant d’un cancer. Les images du corps humain obtenues par cette technique sont utilisées pour évaluer diverses maladies, parmi lesquelles nous pouvons citer:

– Détection du cancer, estimation de son étendue dans le corps entier et étude de l’effet des traitements.

– Évaluation du flux sanguin dans le coeur et estimation des signes de maladie coronarienne. On l’utilise pour identifier les zones du coeur dont le fonctionnement est réduit mais qui sont encore vivantes et celles qui sont du tissu cicatriciel, consécutif à un infarctus.

– Dans le domaine de la neurologie, on peut évaluer l’état des patients souffrant de troubles de la mémoire aux causes non identifiées, de tumeurs cérébrales soupçonnées ou avérées, ou pour localiser des foyers épileptiques.

La Médecine Nucléaire est la branche de la médecine qui utilise le traçage isotopique, le rayonnement nucléaire, les variations électro-magnétiques des composantes du noyau atomique et des techniques connexes en biophysique pour la prévention, le diagnostic, la thérapeutique et la recherche médicale. Ses principaux domaines d’action sont:

  • Le domaine diagnostic

Les techniques de diagnostic sont fondées sur les médicaments radiopharmaceutiques ou traceurs, qui sont des substances qui, introduites dans l’organisme, permettent de faire un suivi depuis l’extérieur. Le traceur se fixe sur un tissu, un organe ou un système précis. Grâce à une gamma-caméra, on obtient des images non seulement morphologiques mais aussi fonctionnelles et morpho-fonctionnelles de l’organe exploré. Ces dernières années, grâce au développement de nouveaux traceurs moléculaires et aux avancées techniques en tomodensitométrie par émission de positions (TEP), il existe quasiment 100 types d’explorations en médecine nucléaire permettant un diagnostic précoce en pathologie osseuse, en cardiologie, en oncologie, en endocrinologie ainsi qu’en neurologie, en néphrologie et urologie, en ?pneumologie, en hématologie, en gastro-entérologie, en pathologie infectieuse, en système vasculaire périphérique et en pédiatrie.

  • Le domaine thérapeuthique

Le grand apport de la Médecine Nucléaire est le traitement sélectif et direct des tumeurs, grâce à des substances qui vont directement dans l’organe malade et qui détruisent les cellules cancéreuses sans produire d’effets secondaires significatifs sur les tissus sains. En raison de la grande variété de radiopharmaceutiques/radiotraceurs utilisés à l’heure actuelle et du développement croissant de nouvelles cibles moléculaires très spécifiques, nous pouvons dire que la Médecine Nucléaire va jouer un rôle prépondérant dans le développement de la “médecine personnalisée” ou “médecine à la carte”

  • PET-scan

Cet équipement est à la fois un PET et un Scanner. Grâce à l’exploration Par Émission de Positions (Scintigraphie modifiée), on peut observer les changements fonctionnels, biochimiques ou moléculaires tandis que l’exploration par scanner permet d’obtenir à la fois une image de l’anatomie interne  qui nous montre la localisation, la forme et la dimension de ces changements.
Comme cela a été prouvé dans de multiples situations cliniques, l’information obtenue dans les études PET-scan est d’une plus grande exactitude que les images PET ou Scan séparées, même quand elles sont interprétées conjointement, dans l’évaluation de l’état des patients souffrant d’un cancer. Les images du corps humain obtenues par cette technique sont utilisées pour évaluer diverses maladies, parmi lesquelles nous pouvons citer:

  • Détection du cancer, estimation de son étendue dans le corps entier et étude de l’effet des traitements.
  • Évaluation du flux sanguin dans le coeur et estimation des signes de maladie coronarienne. On l’utilise pour identifier les zones du coeur dont le fonctionnement est réduit mais qui sont encore vivantes et celles qui sont du tissu cicatriciel, consécutif à un infarctus.
  • Dans le domaine de la neurologie, on peut évaluer l’état des patients souffrant de troubles de la mémoire aux causes non identifiées, de tumeurs cérébrales soupçonnées ou avérées, ou pour localiser des foyers épileptiques. 
  • Scintigraphies

La scintigraphie est une technique qui utilise des isotopes radioactifs pour étudier la fonction de différents organes. Les différents tissus du corps captent les différents éléments chimiques de manière sélective. En utilisant des isotopes radioactifs de ces derniers, on peut savoir comment les différents tissus assimilent les éléments dont ils ont besoin pour leur fonctionnement grâce à la quantification du rayonnement  émis,  et ainsi se faire une idée du fonctionnement des organes.

On peut tirer profit de la sélectivité des substances utilisées dans le diagnostic de la maladie de Parkinson. Dans d’autres cas, on tire partie de la tendance de certains processus, comme les inflammations ou certaines métastases, pour accumuler certains produits qui ne se concentrent pas dans des circonstances normales, ce qui permet de suivre l’activité des processus inflammatoires, des métastases osseuses du cancer du sein ou de celui de la prostate. On peut également apprécier l’étendue d’un infarctus cardiaque ou les zones du coeur susceptibles d’être touchées. Par conséquent, le grand avantage de la scintigraphie repose sur son caractère fonctionnel puisqu’elle permet de mettre à jour des processus à leur stade initial, et sur sa grande sensibilité, en révélant certaines lésions bien avant d’autres moyens diagnostics.

  • Chirurgie radio-guidée

Des possibilités, fondées sur la médecine nucléaire, existent déjà à l’heure actuelle de dépister plus tôt et plus efficacement au bloc opératoire des tumeurs primaires et leur étendue aux ganglions lymphatiques (technique du ganglion sentinelle), d’abord pour les cancers de la peau et du sein puis pour les cancers urologiques et gynécologiques. Récemment, l’apparition de gamma-caméras portables de petite taille ont contribué à développer de façon exponentielle l’utilisation de ces techniques au bloc opératoire en permettant de produire en temps réel des images fonctionnelles scintigraphiques utiles en chirurgie.

Beneficios para el Paciente

BENEFICIOS PARA EL PACIENTE

– Diagnóstico Precoz. Habitualmente las enfermedades comienzan produciendo un cambio en la función de los órganos y sólo después de un tiempo este cambio se traduce en una alteración de su morfología.

– Cambio en la actitud terapéutica. Cuando se da un tratamiento es frecuente esperar un tiempo para ver si este es eficaz. La PET-TAC nos permite evaluar el tratamiento implementado al paciente incluso una semana después de su inicio. De ese modo se puede decidir a tiempo el continuar con el tratamiento implementado si la respuesta es buena o bien  cambiar hacia un tratamiento alternativo si se comprueba que no está siendo eficaz.

– Detección precoz de recurrencia. Tras un tratamiento quirúrgico o por quimioterapia o radioterapia los cambios que se producen en la anatomía del organismo pueden enmascarar la aparición de recurrencia/recidiva de los tumores hasta que sea avanzada. La imagen funcional nos permite una más temprana detección y disminuye la tasa de errores.

Ventajas de la Medicina Nuclear

No es invasiva, a diferencia de otras técnicas de diagnóstico que exigen cirugía o introducción de aparatos en el cuerpo, ya que en la mayoría de los casos basta con una inyección endovenosa. El trazador viaja a través de la sangre y se localiza en el órgano objeto de estudio.
Es funcional, a diferencia de las llamadas técnicas estructurales (TAC, resonancia magnética, ecografía), las técnicas de medicina nuclear no estudian la morfología del organismo, sino su funcionamiento.
Su campo de aplicación abarca la práctica totalidad del organismo.
El nivel de irradiación, tanto para el paciente como para el personal, es bajo, sin efectos secundarios.
Las ventajas derivadas de la precisión y fiabilidad del diagnóstico sobrepasan ampliamente al coste, al hacer innecesarias otras técnicas de diagnóstico.

Equipos del Servicio Medicina Nuclear ERESA

Equipos del Servicio Medicina Nuclear ERESA

1.- PET-TAC
El PET-TAC está compuesto por un anillo doble de 70 cm de diámetro cada uno, lo que facilita la mejor práctica clínica permitiendo al paciente disfrutar de una mayor comodidad durante la exploración al ser un sistema abierto y al equipo médico el poder acceder al paciente de forma rápida en caso de ser necesario.

Está equipado con la novedosa tecnología de Tiempo de Vuelo lo que se traduce en que se consiguen imágenes de la misma o mejor calidad con dosis de radiación menores para el paciente respecto a otros sistemas PET-TAC y en una notable reducción del tiempo que dura la exploración.

Dispositivos externos de colocación por sistema laser permiten también que el equipo PET-TAC pueda ser la base en la planificación del tratamiento con radioterapia de ciertos tumores, permitiendo un aumento de la dosis letal contra los tumores diana, a la vez que disminuye los efectos secundarios sobre los tejidos sanos.

2.- GAMMACÁMARA
La Gammacámara se adapta y facilita la forma de trabajo ya que permite la realización de estudios con la cama del enfermo y presenta el gantry con mayor abertura del mercado, ofreciendo una mayor comodidad al paciente. El control de la posición y desplazamientos del equipo se realiza mediante un sistema robotizado de alta estabilidad.
Permite la adquisición de estudios de cuerpo completo, estudios tomográficos y de estudios sincronizados con el electrocardiograma para cardiología.

3.- MINIGAMMACÁMARA
La Gammacámara Portátil permite una  visión en tiempo real en quirófano de tumores y ganglios linfáticos regionales. Genera con rapidez imágenes de alta calidad mejorando a las sondas que producen sólo sonido. Una cámara gamma para quirófano, que abre oportunidades sin precedentes: técnica del ganglio centinela en melanoma, cáncer de mama, ROLL, SNOLL, Cánceres urológicos, ginecológicos, tumores de tiroides y paratiroides, monitorización en perfusión de tumores de extremidades, detección mejorada de tumores neuroendocrinos, nuevas técnicas de intervencionismo…

Catálogo De Exploraciones MN

Exploraciones Habituales

  • Gammagrafia ósea
  • Gammagrafia ósea con leucocitos HMPAO-TC
  • Gammagrafia de médula óesa
  • Gammagrafía de glándulas salivares
  • Gammagrafía de transito esofágico
  • Estudio de vaciamiento gástrico
  • Gammagrafía hepato-biliar
  • Estudio gammagráfico de mucosa gástrica(MECKEL)
  • Gammagrafía esplénica con hematies desnaturalizados
  • Gammagrafía tiroidea
  • Gammagrafía paratiroidea
  • Gammagrafía de médula suprarrenal
  • Gammagrafía de receptores de somatostatina(octreoscan)
  • SPECT cerebral de perfusion
  • Cisternografía isotopica
  • SPECT cerebral de receptores(DATSCAN)
  • Gammagrafía pulmonar de perfusion y ventilacion
  • Gammagrafía pulmonar con Galio
  • Ventriculogammagrafia (FEVI)
  • SPECT de perfusion miocardica. Esfuerzo-Reposo
  • Gammagrafía cardiaca de denervación
  • Gammagrafía renal
  • Renograma basal, diuretico y post IECA
  • Cistogammagrafía directa e indirecta
  • Linfogammagrafía quirúrgica(estudio ganglio centinela, ROLL Y SNOLL)

Tomografía Por Emision De Positrones. PET-TAC

  • Tipo de exploración
  • PET-TAC Estudio neurológico
  • PET-TAC Estudio cardiaco
  • PET-TAC Estudio oncológico

Tratamientos De Medicina Nuclear

  • Radiosinoviortesis
  • Hipertiroidismo
  • Dolor en metástasis óseas
  • Radioinmunoterápia con IBRITUMOMAB TIUXETAN-Y90 (ZEVALIN)

Técnicas relacionadas

Oncologia Radioterápica

ERESA dispone, en el Consorcio Hospital General Universitario de Valencia, de dos aceleradores lineales, considerados como los de mejores prestaciones en el tratamiento de Oncología Radioterápica que existen en la actualidad.

Ir a la página

Mamografía

La mamografía es una prueba especial de radiología convencional que consiste en una radiografía de las mamas. Para lograr una buena imagen, las mamas se estudian por separado y en diferentes proyecciones.

ir a la página